Épilation Lampe Flash

Épilation Lampe Flash

Les premiers appareils de traitement sont apparus sur le marché en 1999. La compagnie américaine Palomar – qui avait auparavant développé la technique d’épilation au laser diode a abandonné la production d’appareils laser pour développer la lumière pulsée. Au Québec, la technologie est apparue en 2003. C’est donc une technique sécurisée et durable. La lumière pulsée est un rayon poly-chromatique contrôlé en intensité et en durée avec une longueur d’onde variable.

La lumière pulsée intense fait partie de la nouvelle génération des technologies de haute performance pour l’épilation et le rajeunissement de la peau.

La lumière transformée en chaleur, guidée par la mélanine, délivre un faisceau lumineux qui, au contact de la peau, provoque une élévation de la température du follicule pileux jusqu’au bulbe pour le détruire. Pour y arriver il se sert de la mélanine du poil comme vecteur; c’est pour cela que les poils blancs ne peuvent être détruits.

épilation, définitive, indolore, shr, ipl, dépilation, moins de poils, épilation professionnelle, jambes, aisselles, bras, visage, moustache, dos, intime, avant-bras, épaules, fesses, pieds,

Pourquoi ?

Parce que nous avons choisi un appareillage qui, s’il est plus cher à l’achat, se révèle plus économique à l’usage, car il est étudié pour tirer le meilleur parti des lampes Flash et permettre une utilisation accrue de ces lampes.
Un meilleur appareil, plus puissant, des lampes qui durent plus longtemps… Et qui en profite ? C’est vous bien sûr !
Voilà ce qui explique nos tarifs avantageux, et nos formules inventives.

Comment se passe une séance ?

A chaque séance, le cristal est appliqué successivement jusqu’à couvrir la totalité de la zone à traiter. Le prix de la séance dépend donc de la surface concernée. En fonction de la zone, il est prévu de renouveler l’opération 6 à 12 fois.
Nous avons choisi d’alterner des séances après rasage et des séances après épilations diverses. Cela nous permet de toucher aussi la structure nourricière du poil, et ainsi d’accroître l’efficacité du procédé.

Est ce que ce serait enfin l’épilation “pour de bon” ?

La question est : est ce que vous serez débarrassée pour toujours, à jamais, définitivement, pour l’éternité, de tous, tous les poils que l’on aura “flashés” ?
Non, bien sûr que non, mais vous le serez pour un bon, et un long moment.
Les poils récalcitrants, ces pauvres résistants, seront si fins, si rares, qu’il faudra de très bons yeux, et une loupe, pour les voir.

Est-ce douloureux ?

Lors de l’émission de lumière, on perçoit une sensation semblable au pincement d’un élastique. Une crème anesthésiante peut être appliquée sur la peau (si nécessaire mais ce n’est pas impératif). Toute activité sociale peut être reprise le jour même. Il faut toutefois limiter l’exposition au soleil ou bien mettre un écran total.

Y a t il des contre-indications ?

Grossesse, maladie de peau, maladie évolutive, peaux très bronzées.

Peut-on aller travailler après une séance ?

Une séance dure entre cinq et quinze minutes en moyenne par zone de traitement. Après la séance, une simple rougeur apparaît qui s’efface en quelques minutes. On peut donc reprendre une activité normale dès la fin du rendez-vous. Quand on traite des taches solaires, on constate l’apparition d’une pigmentation noire qui prend la forme de mini-croutes. Ce sont les pigments qui remontent à la surface de la peau. Cet effet va disparaitre en quelques jours.

Est-ce cher ?

Non !

A qui s‘adresse cette technique d’épilation ?

A (presque) toutes celles et ceux qui en ont assez des poils disgracieux, qui veulent être net(te)s.
Il suffit d’avoir des poils plus foncés que la peau, ce qui est le plus souvent la règle.